Problématique

La modélisation de structures pièce par pièce ne suffit plus. La transmission des contraintes via les liaisons et l'étude du comportement de ces liaisons ont une importance capitale pour la qualification et le dimensionnement des structures.

Il devient donc indispensable de calculer l'ensemble de la structure pour s'assurer de la fiabilité de toutes ces parties. Ceci conduit à poser des problèmes de plus grande taille, avec des comportements plus évolués, et demande des méthodes et des outils de calculs beaucoup plus performants.

Nos points forts

  • Problèmes de grande taille (plusieurs dizaines de millions de degrés de liberté).
  • Nombre de liaisons illimité.
  • Richesse de comportements pour les liaisons (contact, cohésive, élastique, parfaite...).
  • Comportements linéaires ou non linéaires.
  • Calculs statiques, quasistatiques ou dynamiques.